Deschênes-Toi Pro-Forma

Le 22 mai 2022 était la date du rendez-vous printanier du groupe Pro-Forma. Cette année, nous avions jeté notre dévolu sur la course Deschênes-toi à Drummondville. C’était une première expérience pour plusieurs dans la 3e plus grosse course au Québec. L’organisation était impeccable malgré la gestion de quelques 9000 participants. 

Céline Renaud et moi, Samuel Tousignant, avons accepté l’invitation de Frédérick Michaud afin de permettre de partager nos sensations de course en poussant des personnes à mobilité réduite ou ayant certaines incapacités. Ce fut une expérience fort agréable et gratifiante de pouvoir permettre de faire vivre cela à ces personnes inspirantes.

Kartus

Richard Dubois, 79 ans, Marquy Dubois, son fils, et Jean-Sébastien Dubois, son petit-fils, participaient au marathon en équipe. L’idée de base était d’avoir 4 générations pour faire le parcours, mais la petite-petite fille de Richard a dû annuler à la dernière minute pour raison de santé. Peu importe, les Dubois ont franchi la ligne d’arrivée tout souriant avec d’autres membres de leur famille en remplacement.

Les Dubois à la ligne d'arrivée de leur Marathon

Pier-Olivier Gouin, Annie Bélanger, Yva Jean-Simon, Isabelle Gaulin, Yan Paradis, Mélanie Houle, Vincent Leroux, Jean-François Baril, Marie-France Lafontaine, Sylvie-Anne Rheault et Carole Thériault prenaient part au 10km. Quelques personnes ont subit les effets indésirables de la chaleur, tandis que d’autres ont réussi à battre leur record. Yva Jean-Simon a pris la 3e place de l’amélioration avec une diminution de 7.01% de son meilleur temps. Annie Bélanger prend la 2e place avec une amélioration de 10.33%. Elle récolte aussi, au passage, une médaille d’argent dans le classement général de la course avec un temps de 42:27. Pier-Olivier Gouin récolte la médaille d’or de l’amélioration avec 10.98%.

Le reste de l’équipe était en action dans le marathon. Eric Poirier a dû abandonner après un peu plus de 21 km dû à une crampe à la jambe qui l’empêchait de continuer. Marc-Antoine Gauthier a dû ralentir ses ardeurs en fin de course suite à la sortie du chaud soleil. Olivier Palardy s’en est relativement bien tiré malgré la chaleur. Il a su abaissé légèrement son record. Finalement, Bernadette Jean a complété son premier marathon en un peu plus de 4h.

Félicitations à tous. C’est toujours un plaisir de courir avec vous, peu importe l’endroit et peu importe la température 🙂

Marie-Pier Genest, à gauche, s'est joint à nous en début de journée afin de préparer physiquement quelques athlètes.
2022-05-22 - Résultats de la course Deschênes-toi à Drummondville

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.