Comment ajouter de la spécificité dans son entrainement ?

Pour augmenter les chances d’avoir du plaisir en vue d’une course, il est important d’ajouter de la spécificité dans son entrainement. C’est à dire, rapprocher les conditions d’entrainement aux conditions réelles de la course cible.

Un premier élément important est la vitesse spécifique ou vitesse cible pour la course choisie. Cet élément a été traité en détail dans cet article.

Ensuite, il y a tout le reste qui doit être pratiqué pendant 4 à 6 semaines avant la course. Vous pouvez ajouter de la spécificité sur vos conditions d’entrainement pour qu’elles ressemblent le plus possible à celles de votre course au niveau de :
– la surface du parcours
– le dénivelé
– l’hydratation
– l’alimentation
– l’habillement
– les chaussures
– l’équipement: lumière frontale, bâtons, casquette, ceinture, sac d’hydratation, crème, pansements,…
– l’horaire du départ de la course
– l’alimentation pré-course
– la chaleur
– le froid
– la pluie.

Dans cette vidéo, j’explique concrètement comment spécifier ses entrainements.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.